Zora, le robot domestique

Qu’ont en commun De Maaspoorte et Hyundai ? A première vue, pas grand-chose. Si ce n’est peut-être un même sens des responsabilités sociales. Située au calme le long de la Meuse et à deux pas du centre-ville de Maaseik, cette maison de repos ultra moderne vient d’accueillir, grâce au constructeur coréen, une nouvelle ‘aide-soignante’ high-tech, trop heureuse d’agrémenter la vie des résidents et de leur offrir des expériences actives et stimulantes. Elle s’appelle Zora et c’est un robot “de compagnie”.

Zora est un produit de la société Zorabots à Ostende, qui conçoit et construit des robots intelligents destinés à faciliter et agrémenter la vie des gens. Aujourd’hui, Zorabots propose quatre robots ayant chacun un rôle spécifique. Pepper est surtout utilisé dans le secteur des services et de l’accueil. Billy-Billy est un robot qui a la forme d’un pot de fleur interactif avec une vraie plante dont le résident doit prendre soin. Contrairement à la plupart des animaux domestiques robotisés, Billy-Billy peut également intégrer un agenda complet, mesurer la température et l’hygrométrie ambiante et même servir de centrale d’alarme. Oliver a à peu près la même fonction que Pepper. Et puis il y a Zora.

Les exercices de revalidation

“Zora est destinée essentiellement au secteur des soins”, explique Jorik Surmont de Zorabots. “On l’utilise notamment pour montrer les exercices de revalidation aux résidents, de façon à ce que les thérapeutes aient les mains libres pour guider ou soutenir la personne individuellement. Nous observons également qu’elle suscite beaucoup d’émotions chez des personnes qui, en temps normal, ne réagissent que très peu ou plus du tout, comme celles atteintes de démence. En effet, le robot produit divers stimuli : lumière, parole, chant et mouvements. Zora est capable de lire le journal à voix haute, mais aussi de participer à des jeux de mémoire ou de résoudre des mots croisés.”

Les exercices de mémoire

“Nous l’utilisons surtout pour les exercices de mémoire”, ajoute Anja Janssen de la maison de repos et de soin. “Le robot a encore plein de compétences cachées, mais sa mise au point, en l’occurrence la programmation des différents exercices, exige beaucoup de travail.” Une objection à laquelle Jorik oppose immédiatement une solution : “Pour cela, nous pouvons faire appel aux écoles de la région. Le logiciel utilisé pour programmer Zora est également utilisé en classe. Quelques écoles de Flandre occidentale l’utilisent dans le premier degré du secondaire pour initier les enfants à la programmation.”

La collaboration entre De Maaspoorte et Hyundai

Comment est née la collaboration entre De Maaspoorte et Hyundai ? “Zorabots est venue nous présenter Zora et nous l’a laissée quelque temps à l’essai”, raconte Anja. “Après cette période d’essai, nous avons dû nous rendre à l’évidence : malgré ses avantages, nous n’avions pas les moyens de l’acheter ! C’est là que Hyundai est intervenue, en finançant Zora et en nous la confiant.” Et Jorik d’ajouter : “Nous aimons la formule du parrainage : une société achète le robot ou le prend en leasing et le confie à l’institution de son choix. Certaines sociétés choisissent d’en faire profiter une institution différente chaque année. D’autres, comme Hyundai, les confient à un bénéficiaire une fois pour toutes.” Belle preuve que le constructeur coréen, à l’instar des autres ambassadeurs, privilégie l’entrepreneuriat social et responsable.

Blue Suede Shoes

Au terme de l’entretien, Jorik nous consacre encore volontiers un peu de temps pour nous présenter une démonstration. Accompagnée par Chubby Checker, Zora, se lance dans un twist endiablé avant de se risquer à quelques mouvements de rock ’n roll sur la musique de Blue Suede Shoes (cliquez ici pour une vidéo de la démonstration de danse de Zora). Et pour terminer, Zora tend la main à Anja et lui fait un vrai ‘Tope-là’ (Give-me-five). Il est clair que Zora intrigue et séduit les résidents et que le robot soulage considérablement le travail du personnel de la maison de repos et de soin De Maaspoorte. Et chez Hyundai Belux, ils ne sont que trop heureux d’avoir contribué à ce projet.

Hyundai KONA
Les coulisses de Hyundai Postes en vedette