Hyundai teste son bus à hydrogène en conditions réelles

Au cours des semaines à venir, Hyundai Motor Company et deux opérateurs de bus allemands recueilleront un maximum de données issues de tests en conditions réelles afin de déterminer l’opportunité d’introduire un bus à hydrogène sur le marché européen.

La semaine dernière, Hyundai a remis les clés du bus d’essai à la station-service d’hydrogène OMV de Wendling, en Bavière, aux entreprises de transport Busbetrieb Josef Ettenhuber et Geldhauser Linien- und Reiseverkehr. Ces deux opérateurs utiliseront le bus à tour de rôle sur des lignes existantes dans et autour de Munich, en transportant de vrais passagers. Le bus a une autonomie de 500 kilomètres.

Hyundai Motor prévoit d’autres essais avec quatre autres opérateurs dans le courant de l’année, en demandant à chaque fois l’avis du conducteur et des passagers. En tout état de cause, la marque estime que l’hydrogène est une solution de remplacement valable pour alimenter ce type de véhicule commercial. Ce bus électrique urbain à pile à combustible est d’ailleurs commercialisé en Corée du Sud depuis 2019, où 108 exemplaires arpentent déjà les routes chaque jour.

Desservant plusieurs lignes de transports publics, ces bus à hydrogène ont déjà permis d’économiser quelque 7 700 tonnes d’émissions de CO2 par rapport aux émissions de bus thermiques traditionnels. Chaque année, ces économies représentent l’équivalent de la quantité de CO2 absorbée par 1 500 hectares de forêt.


(De gauche à droite) Martin Geldhauser, Managing Director, Geldhauser Linien- und Reiseverkehr GmbH & Co. KG; Martin Zeilinger, Executive Vice President, Head of Commercial Vehicle Tech Unit; Josef Ettenhuber, Managing Director of Busbetrieb Josef Ettenhuber GmbH.

Les bus Elec City : mobilité propre grâce à une technologie éprouvée

Le bus Elec City Fuel Cell de Hyundai utilise un système de propulsion de 180 kW composée de deux piles à combustible de 90 kW. La puissance maximale de 180 kW assure d’excellentes performances, même en terrain vallonné. Cinq réservoirs à hydrogène sont intégrés au toit. D’une capacité de 34 kg d’hydrogène, ils autorisent une autonomie de 500 kilomètres.

Hyundai recherche en permanence de nouveaux moyens de réduire les émissions de CO2 liées à la mobilité et, à cette fin, croit fermement en l’utilisation de la technologie des piles à combustible dans les véhicules lourds tels que les camions et les bus.

Hyundai KONA
Les coulisses de Hyundai Postes en vedette