La voiture à hydrogène Hyundai NEXO purifie l’air pollué

Près d’un milliard de véhicules circulent sur la planète. La plupart d’entre eux sont propulsés par des moteurs à combustibles fossiles qui, malgré une évolution notable, laissent encore une empreinte écologique. Hyundai estime que l’hydrogène peut apporter une partie de la solution. Les voitures à hydrogène ont pour avantage indéniable de n'émettre aucune substance nocive (CO2), le seul élément libéré étant de l’eau pure. Mieux encore, la voiture NEXO sans émission purifie même l’air pendant la conduite. C’est ce qu’ont démontré Hyundai et l’University College London (UCL) lors d’un trajet effectué à travers les rues les plus fréquentées et les plus polluées de Londres.

La vapeur d’eau comme seule émission

La Hyundai NEXO est une voiture unique équipée d’une technologie très avancée. En résumé, la pile à combustible de la voiture transforme l’hydrogène en eau et électricité grâce à l’oxygène présent dans l’air. Cette électricité est ensuite utilisée pour alimenter le moteur électrique de la voiture à hydrogène. Le seul élément libéré par la NEXO est de la vapeur d’eau, une émission inoffensive pour l’homme et l’environnement.

Filtrer de minuscules particules

Au lieu de polluer l’air, la Hyundai NEXO le purifie. Pour le prouver, une Hyundai NEXO a parcouru un trajet dans l’une des rues les plus fréquentées et polluées de Londres. Grâce à des appareils de mesure spécifiques, les scientifiques de l’université britannique UCL ont analysé la capacité de la NEXO à filtrer les minuscules particules présentes dans l’air.

Nocives pour la santé

Afin de garantir un fonctionnement optimal de la pile à combustible, l’air entrant doit d’abord être filtré. Le filtre à air performant de la NEXO élimine les microparticules inférieures à PM2,5. L’appellation PM2,5 désigne les particules en suspension, inhalables, et d’un diamètre maximal de 0,0025 millimètre. Étant donné que ces particules sont extrêmement fines, elles peuvent pénétrer plus profondément dans les poumons et sont extrêmement nocives pour la santé.

99,9 % filtrés

Les filtres à air de la NEXO permettent de retenir 99,9 % de ces particules. L’air purifié qui n’est pas acheminé vers la pile à combustible quitte la voiture à hydrogène plus propre qu’il ne l’était en entrant. Pendant la conduite, il est possible de lire le niveau de purification de l’air et de réduction du CO2 sur l’écran multimédia de la NEXO.

Planter 60 000 arbres

En une heure de conduite, la Hyundai NEXO purifierait 26,9 kilogrammes d’air, ce qui correspond au volume d’air inspiré par 42 adultes en une heure. Imaginez donc : si 10 000 Hyundai NEXO roulaient en même temps, la réduction de CO2 qu’elles engendreraient équivaudrait à la plantation de près de 60 000 arbres.

Récupérer l’énergie de freinage

La Hyundai NEXO peut être qualifiée, à juste titre, de voiture très intelligente. Avec un plein d’hydrogène, elle parcourt jusqu’à 666 kilomètres (selon les nouvelles normes, plus strictes, de la procédure WLTP). Mais saviez-vous qu’elle peut également récupérer de l’énergie ? Utilisez, pour ce faire, les palettes au volant. Celles-ci vous permettent de déterminer l’intensité du freinage. Cette technique s’appelle le « freinage régénératif » et vise à réutiliser l’énergie de freinage, afin d’optimiser l’autonomie.

Hyundai KONA
Les coulisses de Hyundai Postes en vedette